Le Docteur Isabelle Chivilo possède bien plus de cordes à son arc qu’une guitare à douze cordes! Membre de notre Comité Médical AIMSIB mais aussi du CRIIGEN et de SVPlanète, ses prises de positions en faveur de l’écologie, de la santé environnementale et de la tolérance culturelle sont unanimement  reconnus partout. Récemment on lui a attaqué son coeur de métier, l’Homéopathie, dans un article du Figaro qui ne restera pas dans les annales de l’intelligence médicale (*). « Mieux vaut jeûner avec les aigles que picorer avec les poulets ». Sa devise. Et voici sa réponse.

 

Une tribune écrite dans le Figaro par 124 médecins contre les « médecines alternatives » déclenche sur les réseaux sociaux un lâcher d’invectives, d’ironie, de violence verbale. Alors que la médecine conventionnelle va mal, ainsi que les hôpitaux , que les soignants ont besoin d’être unis , des médecins ont choisi d’allumer un feu qui risque d’être difficile à éteindre.

Alors que les médecines complémentaires ( et pas alternatives) sont utilisées depuis des lustres, d’un seul coup , là , visiblement , ça devient urgent de les mettre à terre… On peut raisonnablement se poser la question du pourquoi de ces attaques subites et semble t il bien coordonnées…

Homéopathie, acupuncture, huiles essentielles etc… ces « confrères » n’y connaissent rien, ce qui les autorisent à dénigrer …. Réaction habituelle : on rejette ce que l’on ne connait pas et ce que l’on ne comprend pas. 

Comment pouvez vous affirmer que seule la médecine conventionnelle occidentale est rationnelle alors qu’un directeur de la revue Nature a affirmé que de nombreuses publications scientifiques sont falsifiées (1), que les statisticiens reçoivent des offres corruptrices pour « affiner » les études scientifiques (2 ), que les scandales sanitaires se multiplient ( Vioxx, Médiator, etc.. ) , que des pratiques oncologiques sont soupçonnées de biais ( 3 ) , que des médicaments anti-alzheimer sont encore remboursés alors que les bénéfiques n’existent pas (4 ) , que les campagnes de dépistage de masse montrent ses limites ( 5 ) (6)

Aucune capacité de remise en question! Pourtant, le fait que de plus en plus de personnes se tournent vers d’autres pratiques devraient poser question sur notre pratique de la médecine. Il me semblait que prendre soin des humains impliquait humanité, ouverture d’esprit … Ce mépris n’est pas nouveau .

Le souci de toutes ces attaques c’est qu’elles montent les médecins les uns contre les autres, et que, au contraire du but recherché, elle va pousser les patients hors du champ de la médecine. Il est même possible que des médecins pratiquant des médecines complémentaires , à force de pressions, d’attaques, décident également de sortir du champ de la médecine telle qu’on la conçoit actuellement.

En pleine pénurie médicale, cela devrait vous interpeller.

Le médecin qui a lancé la tribune nous enjoint – je dirais même nous intime l’ordre – de garder du temps pour faire de la médecine générale au lieu de faire de l’homéopathie en cette période de pénurie médicale.. Alors , d’abord, au vu des conflits d’intérêt de ce médecin ( que je ne nommerai pas mais presque), je lui enjoindrais aussi de garder plus de temps pour faire de la médecine au lieu de participer à des congrès payés par l’industrie pharmaceutique…

Ensuite, au risque d’informer ce jeune médecin , l’homéopathie fait partie de l’arsenal thérapeutique utilisé en médecine générale. Par ailleurs, je lui conseillerais d’aller voir d’autres pratiques médicales en particulier dans d’autres pays.. Les voyages forment la jeunesse dit on , cela lui permettrait d’ouvrir son esprit formaté. En médecine chinoise, l’acupuncture, l’homéopathie sont utilisées depuis des centaines d’années ( des interventions chirurgicales sont même encore pratiquées sous acupuncture ). Il est effectivement difficile pour nous occidentaux de comprendre les subtilités de ces pratiques différentes mais en bon scientifique, il faut rester curieux , accepter de ne pas comprendre ou en tous cas de ne pas avoir encore toutes les capacités pour comprendre. (7 ) (8 ) (9 ) (10 )

De nombreux patients ont erré de médecins en médecins sans que leur souffrance, leur inconfort, n’aient pu être soulagées par la médecine conventionnelle ou avec des effets secondaires importants.. Comment gérez vous les patients douloureux sur lesquels les molécules n’ont plus d’effet ou au prix d’effets sur leur vie difficiles à accepter? Que dites vous aux femmes qui subissent les désagréments de la ménopause – hormones ou attendez madame, ça va passer un jour?  Les thérapeutiques alternatives ont des solutions. On ne peut opposer les différents types de prise en charge, nous sommes complémentaires.

Les réactions sur cette tribune et sur les réseaux sociaux me font penser à celles des partisans de l’agro-chimie qui dénigrent le bio et ne voient pas d’alternative à la chimie, et qui même se moquent voire attaquent ceux qui pratiquent la biodynamie, sans avoir jamais cherché à comprendre ni expérimenter.. A noter, que l’homéopathie est utilisée en agriculture ( dans les élevages , et en agriculture en biodynamie )… En viticulture, de très grands crus sont élevés en biodynamie. Il est d’ailleurs peu étonnant de voir des articles, posts, réactions sur le sujet du jour, qui viennent de lobbyistes bien connus de l’agro-industrie. On peut se poser raisonnablement la question du pourquoi de ces attaques à ce moment précis ? Prenons de la hauteur, élargissons notre vision et cherchons à comprendre pour ne pas se laisser embarquer dans une « guerre » entre patients, soignants , qui sera inutile et néfaste pour tout le monde…

Les réactions de ces médecins signataires de cette tribune sont en fait très égotiques… « Je sais tout, « je ne crois qu’en une seule vérité »,  » je ne mets pas en doute ce que j’ai appris »,  » ce que je ne comprends pas n’existe pas »… Nous sommes là en plein sentiment de supériorité « occidentale » , méprisant ce qui sort du conventionnel.

L’humilité est un sentiment étranger à ces médecins. Le ton méprisant , la violence des attaques répétées sont le signe en fait d’une peur – peur d’être dépossédé de son « pouvoir » , peur de l’indispensable remise en question, peur de ce qu’on ne comprend pas…Dépasser cette peur nécessite un lâcher prise , ce qui est extrêmement difficile et sans doute douloureux. Laisser ses croyances derrière soi , se détacher..

… C’est un travail que je conseille , de manière bienveillante à ces médecins.

 

 

Sources:
(*) http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/03/18/31003-20180318ARTFIG00183-l-appel-de-124-professionnels-de-la-sante-contre-les-medecines-alternatives.php
(1) Martinson, B.C., Anderson,M.C, and De Vries , R. (2005). Scientists behaving badly. Nature. 435 (7043).737
(2) Identifying bioethical issues in biostatistical consulting: findings from a US national pilot survey of biostatisticians
(3) US cancer treatment guidelines “often based on weak evidence”
(4) Les médicaments de la maladie d’Alzheimer
(5) Dépistage du cancer du sein par mammographie
(6) Cancer rose
(7) Base de données bibliographiques en acupuncture & sciences médicales chinoises
(8) Proofs that Homeopathic Medicine Works: Dossier “Scientific Evidence for Homeopathy” (Revista de Homeopatia, São Paulo Homeopathic Medical Association)
(9) Usefulness of classical homeopathy for the prophylaxis of recurrent urinary tract infections in individuals with chronic neurogenic lower urinary tract dysfunction.
(10) Integration of Homeopathy and Complementary Medicine in the Tuscan Public Health System and the Experience of the Homeopathic Clinic of the Lucca Hospita

La rédaction de l'AIMSIB

Auteur de l'article :

Lire tous les articles de