Il m’avait été demandé initialement d’écrire un petit article sur mon ressenti à propos de la lecture du dernier ouvrage de Michel De Lorgeril sur les vaccins mais étant peu inspiré à l’écrit en général, je vais faire quelque chose de court et illustré. Tout d’abord je vais introduire mon propos en informant le lecteur que je ne suis pas médecin et qu’à ce titre c’est l’opinion du simple patient qui ne connaît pas grand chose aux vaccins (en dehors de la propagande des fabricants qu’on trouve jusque dans les manuels de SVT ou les communiqués de presse de l’ANSM) qui sera exprimée ici.

Ce second livre traite quasi exclusivement de la toxicité des vaccins et des mécanismes d’actions plus ou moins connus conduisant à l’expression de ces effets indésirables mais également de leurs aspects sociétaux et leur traitement par le corps médical (l’auteur parle de vaccinovigilance), en évoquant également les conflits d’intérêts majeurs liés à leur déclaration :

  • Le médecin vaccinateur engageant sa responsabilité, il n’a aucun intérêt à déclarer le moindre effet secondaire
  • Le fabricant qui reçoit la déclaration n’a aucun intérêt à mettre en cause son produit (on ne compte plus les cas de notifications étrangement égarées…)
  • L’agence de santé ayant mis le produit sur le marché n’a également aucun intérêt à mettre en cause un produit manifestement défectueux qui aurait été donc mal évalué

Bien évidemment le livre rentre dans la technique vaccinale en abordant aussi bien les facteurs de toxicité propres à chaque produit ou constituant comme à la toxicité « communautaire » par phénomènes de déplacement / remplacement. La problématique des anti-corps facilitateurs est également longuement abordée tout comme les polémiques sur les adjuvants.

la table des matières

 

Chaque point développé dans le livre correspond à un scandale ou une polémique actuelle : la section sur les anticorps facilitateurs est développée à propos de l’affaire Dengvaxia aux Philipines, le passage sur l’inefficacité du BCG contre la tuberculose moderne désormais attestée par un gigantesque essai clinique mené sur presque 300 000 personnes…

Je ne tiens pas à trop en dévoiler mais le livre évoque également les anciens scandales vaccinaux (Pandemrix et narcolepsies) mais également (futur scandale ?) les vaccins anti-HPV et leur évaluation plus que douteuse. En prime vous pourrez lire une citation du Pr. Jean-François Bach (notre star nationale de l’immunologie – éminent membre de l’Académie des Sciences) qu’il aurait probablement envie de faire disparaître des registres…

Je ne vais pas tout dévoiler mais je terminerai cette brève présentation du livre par un extrait de son introduction qui résume finalement tout de l’état des connaissances actuelles sur le profil de tolérance des vaccins :

30 ans après, on attend toujours le premier rapport

 

Et bonne lecture !

Le livre est disponible chez l’éditeur, à la Fnac, sur amazon ou chez votre libraire préféré !

Avatar

Auteur de l'article :

Lire tous les articles de