L’AIMSIB s’enorgueillit d’accueillir aujourd’hui un nouveau rédacteur que pour des raisons de carrière professionnelle toujours en cours nous nommerons sous le pseudonyme de « Le Vigilant ». Rompu à la haute finance, la pratique des bilans comptables falsifiés ne recèle plus d’aucun secret pour lui. Quand la vie lui a un jour imposé de développer une attention particulière sur le secteur de la santé, ce qu’il a découvert lui a fortement déplu. Voici par exemple en quatre épisodes l’essentiel de ce qu’il a retenu de la saga H1N1 de 2009. Bonne lecture.

Souvenez-vous… 2009…

  • La pandémie de grippe H1N1.
  • La pandémie de grippe qui allait faire des dizaines, des centaines de milliers, non, des MILLIONS de morts.
  • La pandémie de grippe qui allait contaminer 2 MILLIARDS de personnes [1].
  • La pandémie de grippe qui s’annonçait pire que la grippe espagnole de 1918.
  • La pandémie de grippe qui allait anéantir l’humanité si nous n’allions pas tous nous faire vacciner et acheter nos boites de Tamiflu.
  • La pandémie de grippe et son cortège d’experts télégéniques si prompts à vous inciter à courir à la pharmacie la plus proche pour aller acheter ce vaccin si salvateur.

Évidemment tout était bidon (toute ressemblance avec des événements passés, présents ou futurs serait évidemment fortuite).

 

Pourquoi revenir sur cet épisode maintenant ?

D’abord parce que c’est la saison et que moi aussi j’ai reçu par courrier (postal ou électronique, il faut vivre avec son temps) mon invitation à aller me faire « vacciner » contre la grippe de la part de ma caisse d’assurance maladie (en plus pour les personnes à risque c’est gratuit).

Source : https://laram.fr/

 

Ensuite parce que cette histoire revient sur le devant de la scène en ces mois de septembre/octobre 2018 via un article et un éditorial publiés dans le British Medical Journal (et également un article de pure propagande publié dans Vaccine), accompagnés de quelques réflexions sur le sujet.

De surcroît, cet épisode s’inscrit aussi dans un contexte d’obligation légale, en effet certains génies du Ministère de la Santé avaient envisagé de rendre cette vaccination obligatoire [2]. Avec le recul, nous avons échappé à une véritable catastrophe sanitaire.

Le Journal du Dimanche, 30 mai 2009

Et enfin, parce qu’il ne faut pas s’imaginer que ce qui est décrit ici se limite à ce vaccin là.

 

Petit retour en arrière

Je ne reviendrai pas sur le scandale budgétaire et réglementaire (près de 100 millions de doses de vaccins commandées à grand frais alors que le produit concerné n’avait même pas encore obtenu d’Autorisation de Mise sur le Marché), ni sur les techniques de propagande (éléments de langage stéréotypés, qui sont d’ailleurs toujours les mêmes presque 10 ans après pour 3 cas de rougeole) ou leurs vecteurs de transmission (médias, agences gouvernementales, interventions d’experts plus ou moins autoproclamés mais très rémunérés par les industriels), d’autres l’ont fait avant moi et bien mieux que je ne pourrai jamais l’exprimer [3].

Je vais quand même m’arrêter un peu sur le rôle de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), qui se sera dévoilée comme étant désormais une vulgaire officine de propagande à la solde de l’industrie pharmaceutique (vous savez… Big Pharma) avec l’organisation de comités secrets (!!) et un niveau de corruption manifestement généralisé à tous les étages ; tout ceci ne relevant pas d’une quelconque « théorie du complot » (rhétorique habituelle visant à discréditer son contradicteur quand on a plus aucun argument à opposer, rhétorique utilisée en l’espèce par… la directrice de l’OMS en place aux moment des faits) mais d’éléments rapportés dans le très complotiste BMJ [4-5].

On peut d’ailleurs découvrir dans ces écrits [5] que l’OMS n’était pas la seule institution mise en cause puisque la mise sur le marché de certains médicaments n’était plus forcément basée exclusivement sur des éléments scientifiques, les agences concernées (en l’espèce la FDA et l’EMA) semblant elles aussi gangrenées par la corruption heu pardon… les conflits d’intérêts.

Au passage, notons que l’OMS a désormais publié (2017) un guide officiel de propagande vaccinale afin de lutter contre les présumés « anti-vaccinalistes » [6-7].

Entre science et propagande il faut choisir… ils ont choisi.

 

Rappel du contexte et révélations du BMJ

On a donc vacciné à gogo avec un super vaccin (Pandemrix de GSK) et oh! pas de chance une épidémie de narcolepsies, touchant surtout enfants et ados, a fait son apparition !

Le BMJ, à partir d’informations dévoilées suite à une procédure judiciaire lancée par une victime, nous a livré quelques révélations inédites sur les profils de tolérance des vaccins concernés et le comportement des autorités.

Nous avons obtenu du BMJ le droit de publier des traductions des articles mentionnés pour 6 mois, ils seront donc mis hors ligne passé ce délai et nous nous contenterons du mon résumé ensuite.

A la semaine prochaine pour l’épisode 2 concernant cette formidable affaire… et que tout le monde a eu tort d’oublier 😉

 


[1] Lynn J, WHO maintains 2 billion estimate for likely H1N1 cases, 4 août 2009, Reuters
https://www.reuters.com/article/us-flu-who/who-maintains-2-billion-estimate-for-likely-h1n1-cases-idUSTRE5734VG20090804?sp=true

[2] Le plan secret contre la grippe A, Le Journal du Dimanche, 30 mai 2009
https://www.lejdd.fr/Societe/Le-plan-secret-contre-la-grippe-A-24468-3073040

[3] Girard M, Alertes grippales, éditions Dangles, 2009

[4] Godlee F, Conflicts of interest and pandemic flu, BMJ 2010;340:c2947, 04 Juin 2010 , doi: https://doi.org/10.1136/bmj.c2947

[5] Deborah C, Philip C, WHO and the pandemic flu “conspiracies”, BMJ 2010;340:c2912, 04 Juin 2010, doi: https://doi.org/10.1136/bmj.c2912

[6] WHO, Best practice guidance // How to respond to vocal vaccine deniers in public, 2017
http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0005/315761/Best-practice-guidance-respond-vocal-vaccine-deniers-public.pdf

[7] Heinemeier D, Schmid P, Betsch C, Habersaat K, Macdonald N, How to respond to vocal vaccine deniers? – Experimental evidence and new best practice guidance by WHO, Conference Fondation Mérieux, 26 septembre 2017, https://www.fondation-merieux.org/wp-content/uploads/2017/01/vaccine-acceptance-2017-dorothee-heinemeier.pdf

 


 

Crédits image : homenaturalcures.com/narcolepsy-symptoms-causes/

Le Vigilant

Auteur de l'article :

Lire tous les articles de