1- La guerre des mots

« Le Nobel ne saurait servir d’alibi pour diffuser impunément des messages portant atteinte à la santé. Luc Montagnier accumule les impostures scientifiques et médicales à force de se prononcer dans des domaines où il n’est pas compétent : l’extrait de Papaye fermentée fourni au Pape Jean-Paul II contre la maladie de Parkinson, le test diagnostique de la maladie de Lyme supposé détecter la bactérie dans le sang à partir des ondes électromagnétiques, de prétendues preuves de la réalité de la mémoire de l’eau sans la moindre publication, la médecine bafouée, les patients mystifiés et nos concitoyens abusés », indiquent les signataires, parmi lesquels on retrouve les professeurs Marc Gentilini, Jean-François Bach, François Bricaire, Alain Fischer ou Jean-François Degos. (1)

Monsieur et très cher Maître fort justement Nobelisé,

Votre conférence parisienne du 7 Novembre 2017 (2) (3) autour de l’obligation vaccinale géante n’est pas passée inaperçue et c’est un euphémisme.

En 1983 vous découvriez le HIV ce qui vous valut le Prix Nobel de Médecine 2008, mon préféré, le top de ce que l’intelligence bienveillante peut bien apporter à ses semblables. Le prix Nobel de Médecine, on sent bien chez vos ennemis de la jalousie mortelle difficile à refouler. Mais voilà, suite à cette distinction, loin de décider de mourir sur vos lauriers bien mérités vous avez eu la très mauvaise idée de vous offrir toutes les libertés de pensées et d’actions afin de donner libre cours à vos intuitions et vos attirances intellectuelles.

De formidable génie français initial vous voilà aujourd’hui devenu pour certains un imposteur scientifique, un danger avéré pour la santé publique, possiblement gâteux impilotable, décidément le vent tourne vite au pays des sciences sous influences stock-optionnelles… L’Académie de Médecine ne vous admire décidément plus.

Et le vent peut se transformer en tempête, dans la foulée c’est le Président du Conseil National de l’Ordre des Médecins (4) qui intervient dans le magazine « Le Généraliste » (l’un de nos pires journaux médicaux français aux ordres de l’industrie, chaque article est une offense à l’indépendance journalistique) pour déclarer entre autre ceci;

« – les professionnels qui relaieront des arguments contraires aux données de la science pourront être poursuivis. Quelles que soient les convictions personnelles d’un professionnel, il se doit de protéger ceux qui l’entourent…/… Il n’y a pas de débat »

Alors que l’Ordre possède toutes les adresses internet de tous les Confrères en exercice (bien obligés puisque tous sont contraints à une inscription obligatoire), pourquoi choisir un quotidien très peu lu mais formidablement emblématique de la collusion médico-industrielle, vous sentez siffler les balles? Elles ne vous étaient pas seulement destinées, il s’agissait d’une vaste rafale tirée au-dessus de nombreuses têtes, avant que le canon ne s’abaisse. Un jour il faudra tirer, les uns pour faire respecter cette discipline d’un autre temps et les autres pour protéger leur liberté, l’Histoire a toujours bégayé.

Les données de la science du Dr Bouet, je n’ai évidemment rien à vous apprendre à vous, Pr Luc Montagnier, mais aux autres peut-être leur rappeler que la vraie science dans les vaccins (je ne parle pas du mécanisme de rétribution des actionnaires des firmes), des preuves scientifiques indépendantes de protection des populations, par exemple, on n’en a franchement pas bien souvent.

Qui admire beaucoup peut bien reprocher un peu. Dans votre communiqué de presse du coup, j’y ai relevé une véritable erreur, c’était là:

3/ « La loi actuelle imposant la vaccination contre Diphtérie-Tétanos-Polio avant les 18 mois de l’enfant est raisonnable, et ne doit pas être changée, ce qui implique la re-fabrication du vaccin trivalent sans aluminium »…/… (5)

Avec tout le respect que je vous porte, non, archi-non. Je ne comprends pas le vaccin raisonnable, on nous a déjà fourgué le vaccin altruiste et son pendant l’égoïste, on pourrait continuer longtemps, le vaccin élégant, le vaccin dans le coup, le vaccin qui vous ressemble mais alors aujourd’hui le raisonnable

Pour tout vous dire sept rédacteurs de l’AIMSIB dont j’étais ont rendu un article complet, argumenté, réfléchi, mesuré sur le sujet du DTP ce mois-ci après de longs mois de rédactions (6). La sentence est claire, le DTP ne sert à rien et reste fortement dangereux mais il y a pire, nous verrons plus tard.

Le plus amusant étant qu‘un huitième rédacteur isolé et sous pseudonyme, se déclarant ni scientifique ni médecin, est parvenu à un résultat absolument identique en utilisant une méthode analytique diamétralement opposée à la nôtre (7). Un Douanier-Rousseau de l’analyse épidémiologique, prestement enrôlé à l’AIMSIB évidemment, dans la vie il faut savoir disposer d’excellents réflexes!

Bref, les huit rares personnes qui s’intéressent encore vraiment au DTP ont rendu un jugement clair, preste abandon du vaccin. Mais il y a les tenants de la vraie science vaccinale officielle, de la certitude jamais réévaluée des Facultés profondes jusque dans les Ministères les plus huppés en passant par l’inconscient de nombre de nos Confrères, et c’est encore dans une parution publicitaire à peine déguisée du « Le Généraliste » que nous en retrouvons la trace, ici, s’agissant du DTCaP et dont voici la couverture;

En clair, vaccination DTCaP en rappels inlassables, sans intervalle de temps franchement défini, sans recherche préalable d’anticorps résiduels évidemment, leurs marottes d’avant (8) , et ne baissez surtout pas les bras les généralistes, ne lâchez rien, le danger rôde toujours, vaccinez tant et plus! Naturellement vous aurez remarqué le logo en bas et à droite de la plaquette (passez votre souris dessus)? Pour rappeler que GSK n’a probablement pas payé que le papier des tirés-à-parts en échange de rien et surtout sans écrire l’essentiel (ou tout) de la plaquette? 4e de couverture, évidemment une pub pour leur vaccin maison, un tétravalent, comme ça tombe bien évidemment…

Docteur Bouet? Dans le climat actuel, comme disait l’autre, fallait vraiment pas. En 2013  votre Conseil écrivait ceci, on savait résister en ces temps: « Le Conseil national de l’Ordre des médecins ne peut donc que constater la priorité accordée aux exigences des industriels du médicament et du matériel médical». (9) Alors c’est changé? Du coup vous voilà définitivement affidé au camps des sans Foi ni Loi. Je le connais bien parce que j’y vivais avant, comme nombre de mes Confrères trop longtemps crédules.

Rions avec ceci; Est-ce que les couvertures vaccinales DTCaP protègent les enfants contre quatre maladies gravissimes? Du tout, « répondent aux objectifs de santé publique selon les dernières estimations de Santé publique France« . Objectif bureaucratique atteint! Vous aviez raison Pr Luc Montagnier!

Comme vous le voyez, en science indépendante, abandon immédiat et sans condition, dans le monde entier, de la vaccination DTP. Mais en science aux ordres, en cours, ministérielle, universitaire et ordinale, vaccinez toujours plus! Pas de contre-indication surtout, boîte de Pandore et apanage des médecins trop suspicieux. Pas de place pour un sous-groupe HLA particulièrement plus complexe à redouter qu’un autre, déjà décrit depuis longtemps par Michel Georget, formidable professeur Agrégé de Biologie, aimsib et auteur prolixe, citons: (10)

HLA B13 et B44 ne répondent pas au vaccin contre la rougeole,
HLA DR7 entraîne une faible réponse au vaccin anti-hépatite B,
HLA DR3 prédispose à des réactions explosives à toute stimulation immunitaire,
HLA B7 ne répond pas au BCG,
HLA AW 24 et B5 sont de mauvais répondeurs au vaccin contre la rubéole.

Et sur quel critère une vaccination doit être interrompue, voire jamais entreprise? Sur critère de rien, puisque la vaccination est obligatoire du début à la fin, un vrai cauchemar pour les médecins sceptiques! Une telle pratique sans conscience va voir exploser des cas aussi dramatiques que cet enfant que les parents m’autorisent à vous présenter avant, après une, deux puis trois injections d’Infanrix 5 et Prevenar 7 en 2005, qui aura le culot de me soupçonner d’avoir utilisé Paint pour retoucher le visage de cet enfant? (passez votre souris sur les images)

Et pourquoi le Ministère de la Santé ne lance-t-il pas une étude CNAM sur la relation entre la date des morts subites des nourrissons et celle de leurs derniers vaccins? Alors qu’on sait que les firmes trichent tant et plus sur le nombre réel des morts subites? (11) (12) Parce que rien, puisque toutes les vaccinations sont salvatrices, les effets secondaires rares et toujours bénins…

Et pourquoi la relation entre la survenue des autismes régressifs chez les nourrissons et l’utilisation des adjuvants aluminiques n’est pas étudiée par le CDC d’Atlanta? Parce que, on vous dit! (13)

Par moment je me demande vraiment qui se laisse aller à relayer des arguments contraires aux données de la science.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite…

 

Les 11 vaccins, le Nobel et les bureaucrates – Partie 2
2- De l’argent et des mauvaises idées.

(les abonnés de l’aimsib sont avertis immédiatement de tous les nouveaux articles parus par avis immédiat sur leurs boites mail, inscrivez-vous vite!)

 

 

(6) « Pour en finir avec le DTP », nexus n°113, Nov-Dec 2017, Gourvès, Reliquet, Lance, Georget, Rader, Guennebaud, de Lorgeril, prochainement en lecture libre sur aimsib.org
(7) Post de « Benoit »; Bonjour bonjour, je vous lis depuis longtemps et je me permets de vous partager quelques recherches sur les risques et donc l’utilité du DTP Post sur les risques de tétanos :En admettant que le vaccin tétanos est efficace (ce qui reste a prouvé…), observons un peu l’incidence (la survenue) de la maladie chez les non vaccinés, aux USA, en France, et au Canada.population adulte france ~67 millions *80% = 53,6 millionscouverture vaccinale adulte France 71% = 38M vaccinés, 15,6M de non/mal vaccinésincidence tétanos France :- 0.13/million- 10 cas par an, moyenne age 70+ ans.15 millions de non/mal vaccinés pour 10 cas par an !population adulte USA ~320 millions *80% = 256 millionscouverture vaccinale adulte USA 62% = 159M de vaccinés, 97M de non/mal vaccinésincidence tétanos USA :- 0.1/million- 30 cas par an97 millions de non/mal vaccinés pour 30 cas par an !population adulte canada ~36 millions *80% = 28.8 millionscouverture vaccinale adulte canada 47% = 13.5M de vaccinés, 15.3M de non/mal vaccinésincidence tétanos canada :- 0.1/million- 3 cas par an15.3 millions de non/mal vaccinés et 3 cas de tétanos par an.Des choses sont frappantes :- 3 couverture vaccinales différentes et pourtant la même incidence !- 127 millions de citoyens américains canadien et francais ne sont pas/sont mal vaccinés contre le tétanos et seulement 43 cas de tétanos en moyenne par an.- si il y a un risque de tétanos, il est négligeable. (enfin chacun appréciera les risques comme il l’entends)Et cela sans discuter ni de l’efficacité du vaccin, ni de ses risques… !
Bis repetita…..
Encore plus parlant:
– Finlande ,de 1969 à 1985 :106 cas de Tetanos, 67% de vaccinés
dont 5 enfants et 4 sur 5 sont vaccinés
PMID 8335151- Allemagne 39-45 : la vaccination généralisée contre la Diphtérie entraine la multiplication par 4 ou 5 des cas de diphtérie et la mortalité de 600%Arret de la vaccination en 45 dans le Reich dévasté ;quasi disparition de la maladie
Polio :couverture vaccinale France 42% = ~30millions de non/mal vaccinénombre de cas : 0Le vaccin INJECTABLE n’a aucune impact d’immunité de groupe. Il n’empeche pas la colonisation de la muqueuse intestinale par poliovirus ni diffusion via excréments.Le risque est NUL en France, le vaccin n’a pas d’impact sur les épidémies = aucune raison de l’utiliser.
(8) S’agissant du lien fourbe entre sérologie positive et protection vaccinale, désolé, retour à (6)!
(10) « L’apport de la vaccination à la santé publique », Georget M., Dangles Ed.
(15) « Les nouveaux parias », Delarue F., épuisé

Auteur de l'article :

Lire tous les articles de