La Première Journée Lyonnaise de Médecine Bienveillante ? Tout est en ligne !

Le 30 Mai 2016 a eu lieu à Lyon, sous la présidence de Mme Nicole-Marie Jonard la première rencontre de l’AIMSIB, accompagnée de nombreux intervenants européens sur les sujets aussi divers que sont :

La problématique alimentaire, de l’agrobiologie à la nutrition idéale avec,

  • Le Dr Michel de Lorgeril, (membre du Comité Scientifique et fondateur de l’AIMSIB),
  • Mr Claude Aubert, pionnier de l’agriculture biologique, en France co-fondateur des éditions Terres Vivantes,
  • Mr Christophe Gaudry, agriculteur bio dont le témoignage est absolument passionnant,
  • Mme Marion Kaplan, écrivain, nutritionniste, membre du Comité Scientifique de l’AIMSIB depuis 2017,
  • Mr Sylvain Duval, nutritionniste, « compléments alimentaires »
  • Mr Jacques Minelli, »commerce bio et Médecine »
  • Mr Thierry Souccar, écrivain et fondateur de lanutrition.fr,
  • Mr Augustin de Livois, fondateur de l’IPSN, « Phytothérapie et herboristerie »

 

Santé globale, qu’en dire ?

  • Mr Dominique Chardon, « santé durable »
  • Mr Karim Reggad, Psychothérapeute, « la santé des soignants »
  • Dr Aline Mercan, « concept de médecine intégrative »

 

La maladie de Lyme, compréhension des réels enjeux diagnostics et thérapeutiques

  • Dr Jean Marc Rehby, introduction,
  • Dr Marc Arer, erreurs diagnostiques, thérapeutiques, enjeux de santé publique

 

Quand on n’est plus d’accord, que faire ?

  • Dr Martine Gardenal, « savoir refuser et faire refuser certains traitements anti-cancéreux »,
  • Dr Laurent Schwartz, « une nouvelle vision du cancer »,
  • Pr Philippe Even, (membre du Comité Scientifique de l’AIMSIB), « Médecine et conflits d’intérêts »,
  • Sylvain Duval, « Association de patients »

 

Les médicaments anticholéstérols, tant de tricheries dans le monde entier depuis si longtemps, est-ce possible ?

  • Dr Michel de Lorgeril (CNRS, Fra), introduction,
  • Dr Vincent Reliquet (Med. Gale, Fra),
  • Mr Pascal Raton, mathématicien et victime,
  • Mr Renaud de Langlade, Chef d’entreprise et victime,
  • Dr Mickael Rabeus (Cardiologue, Sui)
  • Dr Willie Kostucki (Cardiologue, Bel)
  • Dr Philippe Nicot (Med. Gale, Fra)
  • Maitre Jean-François Jésus, Avocat

 

Retrouvez l’intégralité de la journée

 

Un visionnage en un temps paraît difficile, prenez le temps, revenez et surtout partagez vos découvertes !

Pour mémoire il faut se souvenir que tous ces intervenants n’ont été rémunéré par personne ni pour s’exprimer, ni pour se déplacer, ni se loger. l’entrée était payante pour les non-membres de l’AIMSIB et le déjeuner aussi!

By | 2017-05-01T12:04:48+00:00 12/02/2017|Accueil, Nouveautés|5 Comments

About the Author:

5 Commentaires

  1. Inoxydable 13 février 2017 à 10 h 29 min␣- Répondre

    Merci. C’est avec un réel plaisir que je replonge dans cette journée exceptionnelle !

  2. Hermine 13 février 2017 à 22 h 49 min␣- Répondre

    Bravo et merci de nous donner la possibilité de revoir à l’envie cette magnifique journée !

  3. Akira 1 mars 2017 à 15 h 52 min␣- Répondre

    Est ce que quelqu’un peut m’expliquer (video de M.Kaplan) en quoi le fait qu un oeuf feconde pourrait contenir des cellules souches de poule pourrait etre considere comme meilleur pour la sante ?

    • Inoxydable 21 mars 2017 à 23 h 25 min␣- Répondre

      Tiens Akira, bonne question à laquelle je vois répondre par une observation personnelle à laquelle je n’avais jamais pensé : j’ai vécu toute ma jeunesse à la campagne et mon père élevait des poules pondeuses pour notre consommation personnelle. Il considérait qu’il fallait qu’il y ait un coq avec les poules pour que les œufs soient meilleurs, plus sains, la sagesse populaire le voyait ainsi.
      Vous parlez de cellules souches dans ces œufs fécondés, en y pensant, je sais qu’il est des peuplades qui les consomment avec les embryons à l’ intérieur déjà bien développés. Mais en fait je pense qu’il faut peut être rapprocher cela avec les bienfaits d’avaler les huîtres crues, vivantes dont dit qu’elles sont anti âge. J’ai lu des articles là dessus mais je n’ai plus les références.
      Ce n’est pas scientifique ni précis, je sais mais bon le sujet m’a intéressé.

  4. Corinne 11 mai 2017 à 21 h 19 min␣- Répondre

    Comme les grandes idées se rencontrent! Je suis une potagère en sol vivant et je reste persuadé que nous sommes ce que nous mangeons mais ce que nous cultivons! Sachant que légumes et céréales même en bio ont perdus les 3/4 de leur nutriments à céla ont rajoute le facteur des variétés hybride faite juste pour pousser vite et la vous vous retrouvez avec une perte atteignant parfois les 95% . Effets complètement délétère sur notre santé car comment puiser dans cette alimentation les nutriments qui sont devenus absent de ce que nous mangeons?!
    Les plantes poussant en sol vivant (sol toujours couvert et jamais travaillé ) retrouvent toute leur vitalité , elles sont moins malades et retrouvent leurs nutriments . Plusieurs études sont en cours du côté de MSV .
    Il faut changer notre mode de vie mais nos façons de cultiver.

Laisser un commentaire